imgpresentationLe Groupement d’Intérêt Public Addictologie et Comorbidités de la Martinique dit GIP ACM, est né de la volonté des membres du GIP RAM, en vue d’une part de se mettre en conformité avec la loi WARTHMANN n°2011-525 du 17 mai 2011, et d’autre part d’élargir le champ de compétences de notre groupement. En effet, l’objet de l’ancienne mouture GIP RAM était limité à la gestion du Réseau Addictions Martinique (RAM).

Ce nouveau groupement est créé à l’initiative de ses membres,  par arrêté de l’Agence Régionale de Santé n° 2014-028-ARS, déclaré sous le numéro d’activité formation 97 97 01676 97. Ce GIP réunit en son sein les trois champs du sanitaire, du social et du médico-social.

Aujourd’hui, le GIP ACM s’ouvre sur des thématiques plus larges et singulièrement sur toute pathologie collatérale à l’addiction. Ainsi, il a vocation de développer toute action permettant la prise en charge et la prévention des comorbidités induites par la dépendance ou toute autre pathologie chronique ; à développer un pôle de ressources et de valorisation des compétences afin de fédérer, appuyer et faciliter une offre de formation et d’information en santé et enfin, il constitue le support juridique du Réseau Addictions Martinique.

En ce sens, il a vocation à gérer les moyens organisationnels (comptables, financiers et administratifs) et logistiques permettant de mettre en œuvre les objectifs et les missions du RAM.

Le GIP ACM a repris l’actif et le passif du GIP-RAM ainsi que toutes conventions en cours. Il est composé de 17 membres signataires mais reste ouvert à toute structure qui souhaite contribuer à nos travaux dans le cadre de l’amélioration de la santé des martiniquais et de l’information des professionnels.

La gouvernance du GIP ACM, structure juridique du réseau addictions (RAM), est assurée par une coordinatrice administrative, un conseil d’administration composé de 8 administrateurs sous le contrôle d’un comptable public et une assemblée générale.

L’équipe du GIP ACM est composée :

  • D’une coordinatrice administrative et financière, responsable de la gestion globale du groupement et du RAM
  • D’un médecin coordonnateur
  • D’une chargée de mission prévention
  • D’une secrétaire.

Le GIP ACM a conclu un contrat pluriannuel d’objectifs et de moyens avec l’ARS sur trois ans. Et c’est avec le soutien de tous ses membres, administrateurs, personnel et partenaires que notre groupement s’attèle à atteindre au mieux les objectifs fixés.

Par ailleurs, l’Etat (MILDECA et Préfecture de la région Martinique) et l’ARS ont confié au GIP ACM une mission d’appui aux acteurs de la prévention des addictions et des conduites addictives. Les objectifs de cette nouvelle mission sont centrés surtout sur l’apport d’un appui aux professionnels de l’addictologie et aux acteurs de proximité pour la mise en œuvre d’actions de prévention en direction des jeunes et des familles. Notre mission consiste également à faciliter la mise en cohérence des actions de terrain avec les axes prioritaires du plan de lutte contre la drogue et les toxicomanies.

Le Réseau Addictions Martinique (RAM) a été constitué en novembre 2005 par la volonté des pouvoirs publics. C’est un réseau de santé au service des professionnels, des patients ayant des conduites addictives et de leur entourage. Il est constitué d’une trentaine de partenaires et membres en charge de l’accompagnement médico-psycho-social de la personne ayant des difficultés avec les produits psycho-actifs ou ayant un comportement addictif sans ingestion de substances. Parmi ses partenaires-membres, il compte : le CHU de la Martinique,  le CH Maurice Despinoy (ex Colson) le CH du Saint-Esprit, le CMPAA, le CSAPA de la CROIX-ROUGE, l’ATTRAIT, l’ENTRAIDE, l’Observatoire de la Santé, le CIFAD, le Rectorat, l’URSIAE, l’ACEATE, l’IREPS.

Le RAM est administré par le Groupement d’Intérêt Public Addictologie et Comorbidités de la Martinique depuis le 8 avril 2014 (changement d’entité juridique).

La dimension réseau implique la cohésion des actions, la mise en lien des différents acteurs du champ de la prise en charge globale des addictions, de l’insertion et de l’accompagnement psychosocial.

Nos objectifs 

Le Réseau Addictions (RAM) assure la coordination de la prise en charge globale des addictions en Martinique auprès :

  • Des Hôpitaux,
  • De l’Agence Régionale de Santé,
  • De l’Education nationale,
  • De la Justice,
  • Des associations et mouvements d’entraide,
  • Des professionnels libéraux de santé,
  • Des personnes dépendantes,
  • Du grand public.

Nos missions

Le Réseau Addictions Martinique (RAM) est chargé de :

  • coordonner les actions de soins, de prise en charge globale et de prévention des addictions en Martinique
  • former les professionnels de santé et les acteurs en charge des addictions
  • communiquer des informations fiables et pertinentes sur la problématique des addictions
  • soutenir la prévention.

Nos actions

Le Réseau Addictions Martinique (RAM) organise des :

  • actions visant à fédérer les professionnels de santé libéraux et les partenaires autour de la problématique des addictions
  • formation des professionnels et acteurs de terrain
  • études prospectives
  • soutien des actions de prévention
  • information